Qui se lève de bonne heure, récolte du bonheur à tout bout de champ… :) Passez un doux après midi chers ami(e)s. A bientôt !

Samedi dernier, lors de ma balade bi-heb dromadaire, j’ai aperçu de loin mon plutôt voisin que ami le berger, fidèle au même poste, accompagné par une ribambelle de chiens et chiots en famille, sept au total, arrivant tous joyeusement (en remuant la queue) à ma rencontre…
Suite à
 ma bienveillante remarque : bientôt, vous aurez autant de chiens que brebis, le pâtre rétorqua : Ma chienne a beaucoup de succès…🙂

Après avoir échangé quelques propos liés au besogne pastoral, la pluie et le très beau temps, j’ai continué mon chemin par la route… lorsque, soudainement entends une voiture klaxonner dans mon dos… c’était à nouveau Lui(s) mais ne s’arrêta point.
Sûre de moi, sur le moment j’ai cru qu’il me draguait. Evidemment, je me faisais des illusions, car, un bon km en amont, qui je vois ? Vous le donne en mil (ou foin)… rebelote mon berger accroupi en train de tripoter son tuyau d’arrosage (je précise) et lui dis :

Encore vous ?! Ce grand champ vous appartient également ? Ô combien elle est belle cette terre ainsi inondée de lumière chaude, caressée par Levant** (etc, etc)… De sorte travaillée, elle parait si douce, tellement accueillante que cela donne envie de s’aimer sur le champ…
C’est chose faite, répondit-il prestement ; je viens tout juste d’ensemencer une prairie qui fournira durant trois années en-cas de disette, de quoi combler mon troupeau affamé. A présent, j’installe le système d’arrosage. Le gros souci, c’est que d’avantage sans pluie, vu qu’ici j’irrigue… des sangliers et moult lapins vont bientôt affluer retourner la terre…
Ah oui… en effet, dis-je, ça serait vraiment dommageable. Mais, pourquoi ne plantez-vous😦 un chien sur chaque parcelle, il arrivera peut-être dissuader la bande « d’indésirables » ?
Bahhhh, ils vont s’y habituer… « sans doute qu’ils vont même danser… »

J’ai trouvé l’image de sa dernière petite phrase (mot pour mot les siens) trop jolie et lui ai dit en partant : berger, vous êtes un poète au coeur tendre. Cela l’a fait sourire, moi de même jusqu’au bercail où attendait mon mari (bélier) sa brebis non égarée… Amen😀

**Le levant est un vent d’est doux et très humide soufflant en mer Méditerranée. Merci Wiki🙂

25 réflexions sur “Qui se lève de bonne heure, récolte du bonheur à tout bout de champ… :) Passez un doux après midi chers ami(e)s. A bientôt !

  1. J’ai cru que le berger, lui aussi, venait vers toi en remuant la queue, puis en train de tripoté sont tuyau……………. Ô ! Me suis-je dit !!
    Mais non le berger est un poète, l’honneur est sauf.(hi hi hi)
    Et la photo une pastorale à elle seule.
    Douce journée Julie, ribambelle de bises.

    • 😀😀
      Je prends la ribambelle et le compliment, les mélange délicatement et t’envoie un papillon tout bleu…🙂
      Merci Yves. Bisous.

    • J’ai bien reçu ton mail douce Julie………………… n’ais crainte tout va bien…………. Merci pour le joli « Cadolicot »
      Plein de bisous.

    • Le plaisir est partagé, merci à toi Yves ! Bisous.
      PS Nul besoin à insérer du vent (……………………) entre tes phrases ; il ne fait point très chaud ici, loin la canicule🙂

  2. Avec ton histoire de queues qu’on remue et de terrain humide, je ne sais plus si ton récit est de l’art ou du cochon. Toujours est-il que si la poésie était ainsi contée dans les écoles, tout le monte voudraient être poète…🙂

  3. A beautiful image of the flock and its guardians, the happy dogs. I think I understand the story of the farmer and his need to irrigate. The same problem exists here but, the aquifers are being pumped dry.

    • T’as tout bien compris Steve, merci…🙂 Ici, il y a de l’eau en pagaille, sauf que souvent elle est mal gérée…

  4. J’adore l’histoire de ton berger « poète » et conciliant qui accompagne joliment cette photo bucolique où se mêlent le soleil et la brume. Belle soirée Julie !

  5. Que d’imagination ……. pour un petit tuyau d’arrosage !!!!!!……….D(
    Poètesse à tes heures Julie …..Bravo…. mais un peu « emberlificotée » ton histoire…. Mdrrrrrrrrrr…..
    Dommage pas de photo du berger, j’aimerai bien le voir .
    Par contre jolie vue, mais ça fume tout là-haut ?….. autant que dans ta tête parfois !!!!!!……
    bah nan je rigole …… :)))))
    Bonne nuit Julie. gros bisous.

    • L’emberlificoté est voulut, pour entraîner sur la mauvaise pante… un genre de manipulation, efficace d’ailleurs😀😀
      Merci Raymonde, tu me fais plaisir. 😉 Bisous.

  6. merci pour tes visites dans mon autre photoblog chez aminus3…eh oui j’ai de l’imagination où je peux passer d’une période de délires et d’autres un peu plus mélancolique…tout se voit dans mes clichés…j’adore ce cadrage du cliché car j’aime la vue du village en haut et puis ce troupeau et ce vert jaune de la lumière naturelle sur cette campagne…

  7. Un p’tit moment de pur bonheur ton histoire ! Si je ne me couchais pas si tard (pour le boulot s’entend…), ça me donnerait presque envie de me lever tôt… au cas où je tomberais sur une bergère digne de ton poète au coeur tendre.

    • Narration est un bien grand mot, mais tes mots me touchent… Quant à rouvrir ton blog, je me réjouis d’avance et tu as d’ores et déjà une fane (de betterave)😉 Merci Lulette.

Laisser quelques mots ici, c'est vraiment sympa... accompagnés d'un sourire, serait le top ; si ce n'est pas trop vous demander... :) Merci chères/chers fidèles !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :