Brouter la vie à pleines dents, avant qu’elle ne nous renvoie, avant que bel automne s’en aille… Dicton franc-comTOI, merci TomX ;)

44 réflexions sur “Brouter la vie à pleines dents, avant qu’elle ne nous renvoie, avant que bel automne s’en aille… Dicton franc-comTOI, merci TomX ;)

  1. Seul l’automne peut nous offrir des paysages bucoliques aussi beau !
    Après que Ju lie ton commentaire, j’aie souri. :))
    Bonne fin de semaine, bisous.

    • C’était le b(ro)ut…🙂 Merci Tomix, et pour tes nombreux je de mots, bien compris…😉 Bisous.

    • Il est unique… comme toi, petite puce des blogs😉 Merci pour tes multiples sauts ici…🙂 Bisous.

  2. Encore une fois tu nous fait ressentir toute la poésie de nos campagnes, j’aime beaucoup cette douceur paisible, cet instant privilégié.
    Merci douce Julie, passe une belle journée, bises poétiques

    • 🙂 La pauvre, depuis des semaine qu’elle mange la même chose… mais elle peut aussi s’estimer heureuse, car ses collègues sont enfermées😦

    • Tout à fait Max, au moins elle est à l’extérieur… c’est la moindre des choses et pas grand chose, pourtant…
      Merci Max.

    • Dis-moi ce que tu n’aime pas, ça sera davantage aisé à écrire…😀 Merci Georges, c’est trop gentil ! Bisous.

    • Oui, blanc… car sur mon écran l’herbe est bien verte🙂 Arrête de fumer Pascal, où règle les couleurs du tiens😀 Bisous.

  3. Une image que je verrai bien encadrée et accrocher au mur tant elle est belle et paisible!
    Merci de partager ton appétit de brouter la vie…

  4. Je reconnais le coins, C’est là que Mirabelle a mangé les champignons hallucinogènes !

    Un jour que Mirabelle paît au bord d’un bois,
    Elle goûte aux champignons hallucinogènes.
    Peu après elle voit un drôle de phénomène ;
    Quand le fils du fermier vient faire son convoi,

    Il se métamorphose en poireau qui aboie !
    La stabilité du bovin est incertaine,
    Pour tirer son lait le garçon a de la peine,
    Un peu avant d’aller au collège il en boit.

    En cours il confond sa prof avec une vache.
    Quand il se lève pour la traire elle se fâche.
    En bon vacher il veut avoir le dernier mot.

    Aussi repart-il à l’assaut de la mutine
    A la laiteuse et très généreuse poitrine
    Avec une ceinture en guise de lasso.

Laisser quelques mots ici, c'est vraiment sympa... accompagnés d'un sourire, serait le top ; si ce n'est pas trop vous demander... :) Merci chères/chers fidèles !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :