Douces fêtes de fin d’année mes chers visiteurs ; rdv en 2018… toutefois, si je me réveille le 2 janvier :) Gros bisous et à bientôt !

SONY DSC
Pendant que le feu pétille

Imperturbable, Aliboron
Va fouiller sous les brindilles
Ce feu ce n’est pas l’achéron.
Puisque son maître est tranquille
Il n’y a, sûr, aucun danger,
Brouter sans se faire de bile,
Tel est son programme de la journée.
Et puis, la chaleur des flammes
Est assez douce à supporter:
Ce ne sont pas brûlures de l’âme
Ce n’est qu’un petit brasier.
D’ailleurs, savourer les glands,
Par le gros chêne, abandonnés
Ce n’est pas vraiment un péché!
On ne pourra pas le lui reprocher.

Par G. Policand… MERCI poète !!

Publicités

36 réflexions sur “Douces fêtes de fin d’année mes chers visiteurs ; rdv en 2018… toutefois, si je me réveille le 2 janvier :) Gros bisous et à bientôt !

  1. T’as intérêt à te réveiller, 18 sera lumineuse ! Mais si, mais si ! 🙂 Comme cette gerbe chaleureuse dans ton décor Nature si bienfaisant ! Belles & douces fêtes de fin d’année à toi et tous les tiens, Julie !

  2. Très belle photo ! Rêverais-tu d »un bon petit feu dans la cheminée ? Bonnes fêtes à toi et vœux pour une excellente année nouvelle… sans crabe.

  3. En avant-première:sera demain sur le radeau
    Pendant que le feu pétille
    Imperturbable, Aliboron
    Va fouiller sous les brindilles:
    Ce feu ce n’est pas l’achéron.
    Puisque son maître est tranquille
    Il n’y a, sûr, aucun danger,
    Brouter sans se faire de bile,
    Tel est son programme de la journée.
    Et puis, la chaleur des flammes
    Est assez douce à supporter:
    Ce ne sont pas brûlures de l’âme
    Ce n’est qu’un petit brasier.
    D’ailleurs, savourer les glands,
    Par le gros chêne, abandonnés
    Ce n’est pas vraiment un péché!
    On ne pourra pas le lui reprocher.

  4. Courage Julie, passe de bonnes fêtes, toi aussi.
    L’année prochaine sera belle, tu verra.
    Je penserais fort à toi en communion interstellaire, plein de bisous

  5. Magnifique ce feu pétillant, il reflète ta joie de vivre.
    Pourquoi ne te réveillera – tu pas toi?.
    En attendant courage, passes de bonnes fêtes et doucement sur les chocolats ! …..
    Gros bisous Julie. )

  6. J’y suis passé presque une dizaine de fois par ce sommeil artificiel, à tous les âges de ma vie, et ce que cela m’a appris c’est qu’il est bien inutile de se torturer…Si le réveil ne vient pas, on ne le saura pas…:):):) Allez, une bise pour te souhaiter de bonnes fêtes de fin d’année tout de même et j’en garde une joyeuse pour te souhaiter tout le meilleur à ton réveil julie 🙂

  7. Avec beaucoup de courage pour toi pour les prochains jours Julie.
    ☆ ‘. • ★’ ¸.✶ * ★ ☆
    ☻ / ღ˚ •. * ♥♥ ˚ .˚✰˚ ˛ ★. * .. ღ˛ °. * ° ♥ ˚ • ★ * ˚ .ღ.
    / ▌ * ˛˚ ░ Ӈ░ ƛ░ Ƥ░ Ƥ░ Ƴ ░░ Ɲ░ Є░ Ɯ░ ░ Ƴ░ Є░ ƛ░ Ʀ░ ! ░˚ ✰ * ★
    / \ ˚. ★ * ˛ ˚ ♥♥ * ✰.˚ ˚ღ. * ˛˚ ♥♥ .✰˚ * ˚ ★ ღ ˚ .✰ • * ˚ ♥♥
    * ˛˚ღ • ˚ ˚˚ ✰ * ★
    ˚. ★ * ˛ ˚ ♥ * ✰

    Bisous.

  8. Une Belle et Bonne Année,Julie ………Parce que,quand Tu vas rentrer,Tu vas T’apercevoir qu’on en a profité pour passer en 2018 ……Bise(SSSSSSSSSSSS )Nouvelles …..

  9. Un âne en chaleur. Très belle photo. C’est impressionnant cette couleur. Une petite anecdote tant que j’y suis. On trouve dans les tableaux de Jean de La Tour une teinte rouge, très souvent, qui évoque la couleur du feu à haute température, ça crée une ambiance très chaleureuse, exemple

    Pour bien faire voici ce qu’en dit René Char

    La reproduction en couleur du Prisonnier de Georges de La Tour que j’ai piquée sur le mur de chaux de la pièce où je travaille, semble, avec le temps, réfléchir son sens dans notre condition. Elle serre le cœur mais combien désaltère ! Depuis deux ans, pas un réfractaire qui n’ait, passant la porte, brûlé ses yeux aux preuves de cette chandelle. La femme explique, l’emmuré écoute. Les mots qui tombent de cette terrestre silhouette d’ange rouge sont des mots essentiels, des mots qui portent immédiatement secours. Au fond du cachot, les minutes de suif de la clarté tirent et diluent les traits de l’homme assis. Sa maigreur d’ortie sèche, je ne vois pas un souvenir pour la faire frissonner. L’écuelle est une ruine. Mais la robe gonflée emplit soudain tout le cachot. Le Verbe de la femme donne naissance à l’inespéré mieux que n’importe quelle aurore.
    Reconnaissance à Georges de La Tour qui maîtrisa les ténèbres hitlériennes avec un dialogue d’êtres humains.

    On dit que cette couleur, c’est le fournil de son père, Boulanger dans un petit village, qui l’a inspiré. Si un jour tu as l’occasion de voir un feu dans un four à bois, pas seulement un feu d’ailleurs, tout le processus de cuisson du pain, je te conseille de sortir ton appareil, c’est superbe, un spectacle qui pour moi a un effet « religieux » si je puis dire. Disons pour être plus simple que cela m’émeut, comme les vaches d’ailleurs, Meuh !

    • Tu peux aussi bien dire que René… 😉
      Merci Vincent pour ce beau commentaire, je suis touchée !

Déposer quelques mots ici, c'est trop sympa... accompagnés d'un sourire, serait le top :) Merci chères/chers fidèles !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s